Argumentaire

Nous vous proposons lors du 27e colloque de la revue L’Autre, de nous arrêter sur les traversées, les traversées des pays, des mondes visibles et invisibles, des générations, les traversées intérieures, intimes.
Dans ce processus, nous passerons de l’universel au singulier, du réel à l’imaginaire, du traumatique au créatif. Ces traversées vont faire trace dans nos moments de vie, vont petit à petit prendre place dans l’histoire personnelle des bébés, des adolescents, des parents, des anciens, de manière insaisissable ou concrète. L’espace d’entre deux que recouvrent les traversées nous permet de passer d’un état à un autre, d’explorer les mondes. Dans ces moments en suspens, les moments de passage d’un âge à l’autre, d’une langue à l’autre, du jour à la nuit, les berceuses, les mythes et les légendes, les rêves, la transe, les créations, toutes ces choses qui possèdent une fonction initiatique, vont nous accompagner. Lors des traversées, d’une rive à l’autre, nous prenons appui sur nos rencontres, en partageant chacun un peu de soi.
Nous faisons de nos différences des chemins qui nous relient, nous construisons ensemble des repères métissés. Nous puisons dans notre être pour accueillir humainement les traumatismes, les douleurs, les drames. Nous partageons nos rêves et construisons ensemble des objets qui nous protègent.
Ces voies multiples sont autant de guides, de repères à partager, à créer et à raconter.
L’association Parentel vous invite à traverser la mer d’Iroise pour l’île d’Ouessant à l’occasion de cette 27e édition.